Billet d’humeur Amalthea : petit tuto pour une carte de vœux en DIY

Billet d'humeur Amalthea : petit tuto pour une carte de vœux en DIY

Vous l’avez vécu, vous aussi, cette fameuse réunion brainstorming, qui revient avec la galette chaque mois de janvier, pour choisir la carte de vœux que vous enverrez à vos clients et partenaires ?

Mail ou papier ? Standardisée ou personnalisée ? Simple et efficace, ou débordante de créativité ? Faite maison ou par un presta ? Et quelles couleurs ? Et quels messages ?, …

Chez Amalthea depuis quelques années, nous avons pris le parti du fait-maison. Ici encore, c’est comme la galette : ça demande plus d’efforts mais c’est tellement meilleur.

Et cette année, j’ai eu le plaisir de faire partie de l’équipe (désignée) volontaire pour la réaliser !

Voici donc mes quelques conseils pour une recette de carte de vœux en DIY !

  • Prenez une collègue qui manie (super) bien son appareil photo, parce que même si la qualité des photos sur smartphone s’améliore, on assure avec les basics ;
  • Ajoutez une touche de folie et de gros ballons jaunes, car il faut bien être corporate, non ?! ;
  • Mixez le tout avec des images motivantes, de quoi nous armer pour affronter les #bluemondays de janvier ;
  • Saupoudrez d’une musique entraînante, même si honnêtement, vous ne pourrez plus l’écouter après vous l’être repassée environ 250 fois pour finaliser les derniers détails ;
  • Et bien sur, des collègues qui jouent le jeu et font même de ce projet « carte de vœux » un bon moment de sourires et de fous rire d’équipe !

Ça y est, vous êtes prêts à vous lancer dans votre carte de vœux en DIY, et si vous voulez revoir ce que ça donne pour nous, la voici à nouveau :

Pour finir, je vous souhaite, pour la 356e fois du mois, une belle année 2019 !