Esker : activité commerciale du 1er trimestre 2020 en croissance organique de +16%, dont +21% pour les solutions Cloud

Découvrez tous les communiqués EskerUn 1er trimestre 2020 en forte croissance

Au 1er trimestre de l’exercice 2020, Esker a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 28,2 M€, en croissance de 16% à taux de change constants (17% en publié) par rapport au même trimestre de l’exercice précédent.

La croissance reste portée par le développement continu des solutions Cloud qui progressent de 21% sur ce trimestre, pour représenter 92% de l’activité du Groupe. L’activité a été particulièrement dynamique sur la zone Amériques (36% des revenus Cloud mondiaux), avec une croissance de près de 30% reflétant les succès commerciaux enregistrés sur 2019. La zone Asie-Pacifique accélère fortement pour dépasser 50% de croissance sur le trimestre et représenter 6% des ventes.

Les activités historiques ainsi que les solutions de dématérialisation en mode licence continuent de reculer, conformément à la stratégie de concentration sur le Cloud mise en œuvre depuis de nombreuses années.

Esker : un 1er trimestre 2020 en forte croissance
(1) Esker on Demand, FlyDoc, CalvaEDI, TermSync et e-integration (2) Esker DeliveryWare (3) Produits serveurs de Fax et Host Access (4) Variation à taux de change constants : Taux de change 2020 appliqués au chiffre d’affaires 2019

Point de situation lié à la pandémie de Covid-19

Esker continue à servir ses clients malgré la situation sanitaire mondiale, sans que la qualité du service fourni ne soit impactée. La quasi-totalité des salariés du Groupe est aujourd’hui opérationnelle en télétravail, quelle que soit leur localisation dans le monde.

Le chiffre d’affaires d’Esker comprend, pour environ 45%, une part variable en fonction du niveau d’activité des clients sur ses plateformes. Le ralentissement économique généré par les mesures prises pour lutter contre la pandémie pèsera sur la croissance de ces revenus. Pour le mois de mars, cet impact est estimé à -2,7 points de croissance. Les effets seront néanmoins très différents d’un secteur d’activité à un autre. Certaines industries sont aujourd’hui fortement impactées (transports, tourisme, etc.), d’autres à l’inverse voient leur activité augmenter, parfois sensiblement (industries pharmaceutiques, équipements médicaux, alimentation, etc). Dans ce contexte, Esker, qui n’est pas exposé significativement à un secteur économique particulier, devrait profiter de la forte diversification de sa base de clients.

À ce jour, la grande majorité des projets clients sur lesquels travaillent les consultants Esker, ainsi que ses partenaires, est réalisée à distance sans ralentissement notable. Sur le premier trimestre, le chiffre d’affaires des activités consulting pour les solutions Cloud est en progression de 27% par rapport à 2019. La valeur des projets signés et en cours d’implémentation demeure à un niveau très élevé et représente plus de quatre mois d’activité.

Les signatures de nouveaux contrats poursuivent leur progression sur le premier trimestre 2020 à un rythme cohérent avec les trimestres passés. La crise sanitaire allongera certainement les cycles de ventes, au moins au cours du deuxième trimestre 2020. Les effets de ce ralentissement dépendront essentiellement de sa durée et du dynamisme de la reprise qui suivra.

Fondamentalement, la situation actuelle met en lumière l’intérêt pour les entreprises de disposer de solutions d’automatisation des processus back office en mode Cloud. Les clients d’Esker sont aujourd’hui en mesure de traiter leurs flux métier normalement et assurent la continuité opérationnelle de leurs entreprises.

Une structure financière solide

Au 31 mars 2020, la trésorerie disponible du Groupe s’établissait à 24,1 M€. Avec une trésorerie nette de 19,9 M€ (contre 17,9 M€ au 31 mars 2019), Esker dispose des ressources nécessaires pour aborder sereinement cette période compliquée et poursuivre sa stratégie axée sur l’accélération de sa croissance organique.

La tendance pour l’année 2020 demeure positive

Les effets réels sur le chiffre d’affaires d’Esker de la situation économique actuelle dépendront de la durée de la crise. Pour affronter cette période, Esker s’appuie sur la résilience de son modèle économique, la diversification géographique et sectorielle de ses revenus et la pertinence de ses solutions pour les clients.

Malgré les fortes incertitudes sur l’évolution de la crise, Esker estime à ce jour être en mesure de maintenir une croissance organique proche de 10% en 2020. Dans cette hypothèse, la rentabilité serait alors proche de celle enregistrée en 2019 sans remettre en cause fondamentalement les investissements visant à poursuivre le développement du Groupe sur les exercices à venir.

Contacts Presse – AMALTHEA

Marie-Laure Martinot – mlmartinot@amalthea.fr
Fabienne Boccard – fboccard@amalthea.fr

À propos d’Esker

Leader mondial des solutions de digitalisation des processus métiers, Esker accompagne les départements financiers et services clients des entreprises dans leur transformation digitale en automatisant leurs cycles de gestion Procure-to-Pay et Order-to-Cash.

Basées sur l’Intelligence Artificielle (IA), les solutions d’Esker permettent à 6000 clients dans le monde de gagner en productivité, d’améliorer la visibilité sur leur activité et de réduire les risques de fraude tout en renforçant la collaboration avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs collaborateurs.

ETI française dont le siège social se situe à Lyon, Esker est présente en Europe, en Amérique du Nord, en Asie/Pacifique et en Amérique du Sud. Cotée sur Euronext GrowthTM à Paris (Code ISIN FR0000035818), l’entreprise a réalisé 104 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 dont 2/3 à l’international.