MINES ParisTech – Technologies Quantiques : le Professeur Pierre Rouchon obtient une bourse ERC

MINES ParisTechDécouvrez tous les communiquez MINES ParisTech, première école d’ingénieurs en France par son volume de recherche partenariale, membre de l’Université PSL, a l’honneur d’annoncer que Monsieur Pierre Rouchon, Professeur au Centre Automatique et Systèmes MINES ParisTech, membre de l’équipe QUANTIC* avec l’INRIA-Paris, l’ENS-Paris, et MINES ParisTech-Armines, vient d’obtenir une bourse “Advanced Grant” de l’European Research Council pour le projet “Quantum Feedback Engineering, Q-Feedback”. D’un montant maximal de 2,5 M€ sur 5 ans, cette bourse permettra de développer la branche quantique de la théorie du contrôle et de l’automatique, indispensable aux futures technologies quantiques.

MINES ParisTech : le Professeur Pierre Rouchon obtient une bourse ERCLes futures technologies quantiques devraient révolutionner les vitesses de calcul, la sécurité des communications ainsi que la précision des capteurs. Elles reposent sur deux ressources clés mais fragiles : cohérences et intrications quantiques.

Ces technologies sont actuellement confrontées à une question centrale : comment concevoir des machines qui exploitent massivement ces deux ressources tout en les protégeant très efficacement contre les bruits et perturbations externes (décohérence quantique) ? Rendre un système classique résilient et robuste à l’influence de bruits et de perturbations est l’un des principaux problèmes déjà étudiés au Centre Automatique et Systèmes.

Cette bourse va permettre de développer, avec l’équipe QUANTIC (ENS/INRIA/MINES ParisTech), la branche quantique de la théorie du contrôle et de l’automatique, branche très utile et nécessaire à l’ingénierie et futures technologies quantiques. Plus précisément l’ambition scientifique est d’analyser et de concevoir des systèmes de rétroaction (feedback) pour protéger et stabiliser cohérences et intrications quantiques.

Pierre Rouchon et son équipe ont également travaillé avec celle du physicien français Serge Haroche sur l’électro-dynamique quantique en cavité. L’Académie royale des sciences de Suède a récompensé Serge Haroche pour ces travaux sur l’interaction lumière-matière avec le prix Nobel de physique en 2012.

En savoir plus … Qu’est-ce que la bourse ERC ? (Source CNRS)

MINES ParisTech : qu’est-ce que la bourse ERC ?L’ERC finance des projets exploratoires originaux porteurs de découvertes scientifiques, techniques et sociétales. Tous les domaines du savoir sont éligibles sachant que les idées neuves à l’interface des champs disciplinaires classiques sont particulièrement recherchées. L’excellence scientifique est l’unique critère de sélection de l’ERC. Elle est appréciée par des jurys internationaux réunis au sein de 25 panels thématiques. Ce financement permet aux lauréats de recruter des collaborateurs, d’effectuer des missions à l’étranger, … L’ERC propose aux chercheurs un cadre assez souple, notamment pour poser sa candidature et faire évoluer son projet en cours de route.

Plus d’informations sur le projet
Consulter le
communiqué de presse de l’ERC sur les résultats du concours Advanced Grant 2019

*QUANTIC : activités définies à la frontière théorique et expérimentale du domaine émergent de l’ingénierie quantique en mettant l’accent sur les applications de l’information quantique, du calcul et de la communication.

Contacts presse MINES ParisTech – Agence Amalthea

Murielle Mazau – mmazau@amalthea.fr & Sophie Rousset – srousset@amalthea.fr

A propos de MINES ParisTechwww.mines-paristech.fr @MINES_ParisTech

MINES ParisTech, composante de l’Université PSL, forme les ingénieurs capables de relever les défis de demain, des leaders excellents scientifiquement, et internationaux. S’inscrivant dans son plan stratégique, l’École ambitionne d’être un acteur de référence dans les domaines de l’innovation et l’entrepreneuriat, la transition énergétique et les matériaux pour des technologies plus économes, les mathématiques et l’ingénierie numérique pour la transformation de l’industrie, y compris la santé, tout en restant fidèle, depuis sa création en 1783, à ses valeurs de solidarité et d’ouverture vers la société.