Choisir l’apprentissage pour devenir ingénieur : + 50 nouveaux « apprentis » ingénieurs en transition énergétique en 2021 grâce au programme ISUPFERE de MINES ParisTech-PSL

MINES ParisTech

MINES ParisTechDécouvrez tous les communiqués de presse MINES ParisTech, membre de l’Université PSL, première école d’ingénieurs en France par son volume de recherche partenariale, propose chaque année à des jeunes, depuis plus de 10 ans, grâce à sa formation ISUPFERE – Institut SUPérieur Fluides Energies Réseaux Environnement, de devenir Ingénieur en transition énergétique en 3 ans par la voie de l’apprentissage. Ce cursus atypique, entre études et vie active, habilité par la Commission des Titres Ingénieur (CTI), accueille cette année 51 apprentis (cf. portrait d’une jeune diplômée ci-dessous). Une voie qui confirme ses attraits, en cette période de crise planétaire de Covid-19, avec des taux d’insertion sur le marché du travail parmi les plus élevés.

« ISUPFERE repose sur un double tutorat école – entreprise, qui permet aux apprentis ingénieurs de disposer d’une formation en prise directe avec les enjeux de la transition énergétique, tout en facilitant leur démarrage de carrière grâce à leur expérience dans les entreprises partenaires.» Pascal Stabat, Responsable de la filière Apprentissage de ISUPFERE, Professeur au Centre Efficacité Energétique des Systèmes (CES) de MINES ParisTech.

ISUPFERE, une formation MINES ParisTech

La formation ISUPFERE de MINES ParisTech vise à former des ingénieurs capables de concevoir, installer, exploiter et optimiser des installations énergétiques incluant les énergies renouvelables et les meilleures techniques disponibles, dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie. Le cycle en apprentissage est soutenu par 5 branches professionnelles (GIMFedene, UMGCCP, SERCE et SYNTEC Ingénierie) qui regroupent toute la chaine énergétique.

  • Création du cycle en apprentissage en 2009 (en complément de la formation continue ouverte en 1992)
  • 373 diplômés de la formation dont 104 apprentissage
  • 97% d’emploi dont 86% en CDI en apprentissage
  • 51 apprentis en cours de formation (2020-2021)
  • 41,5k€ = Salaire brut annuel moyen sur les années 2019 et 2020 pour les ingénieurs en apprentissage
  • + 40 entreprises partenaires, dont 63% de grands groupes, 18% d’ETI, 19% de PME, parmi lesquelles : ADP, BALAS, Bouygues Energies  & Services, Dalkia, Degrémont, ENGIE, ENGIE Solutions, EDF, EIFFAGE, ENEDIS, ERGELIS, GrDF, GRTgaz, Honeywell, IDEX, INGEROP, Johnson Controls, Lafarge, Orange, PSA, Renault, RTE, Sanofi Aventis, Schneider electric, SNCF, SPIE, Storengy, TPF Ingénierie, Valeo, VINCI, …

La formation du cycle ingénieur ISUPFERE spécialité énergétique en alternance, se construit sur une interaction permanente avec les activités en entreprise. Elle s’appuie sur 3 principes :

  1. Devenir ingénieur sans quitter l’entreprise, en valorisant les enseignements pour développer des projets innovants
  2. Enrichir la technique et la culture de l’entreprise, les méthodes de conduite de projet, avec des ingénieurs préparés aux nouveaux enjeux et marchés de l’énergie
  3. Exploiter au mieux l’alternance entreprise/école pour provoquer des changements dans les attitudes et les pratiques professionnelles

Informations & Inscription

Rencontre avec une jeune diplômée ISUPFERE, Clémence ZERBINI, Ingénieur conception et développement chez OSMOSE, PME innovante dans le domaine du Génie climatique et Énergétique en milieu industriel (06)

MINES ParisTech - Clémence Zerbini, diplômée ISUPFEREQuel a été votre parcours pour intégrer MINES ParisTech ?

Après mon bac, j’ai choisi de préparer une formation courte : un DUT Génie thermique et énergie (GTE) à Ville-d’Avray, en alternance.

Je n’envisageais pas poursuivre mes études au- delà d’une licence. Mais j’ai eu de formidables professeurs qui ont réussi à me convaincre de devenir ingénieur et qui m’ont présenté la formation ISUPFERE.

J’ai été séduite par la notoriété de MINES ParisTech, ses formations réputées d’excellence au centre des préoccupations actuelles, allié à la possibilité de suivre un cursus d’ingénieur en alternance. Ce dernier point a été déterminant dans mon choix. J’ai donc déposé un dossier de candidature pour intégrer l’Ecole en 2015.

Que vous a apporté cette formation dans votre vie professionnelle ?

L’excellence académique de MINES ParisTech m’a apporté une nouvelle façon de travailler. Au-delà de l’aspect organisationnel, j’ai pu acquérir une vision plus large d’un projet. Nous apprenons également dès la 1er année à savoir expliquer nos travaux et nos projets, notamment grâce à de nombreuses soutenances. Je suis devenue plus pédagogue, ce qui me sert au quotidien, j’ai compris que le faire-savoir est tout aussi important que le savoir-faire.

La formation m’a également apporté une sérénité quant à la recherche d’emploi après mon diplôme obtenu en 2018 puisque j’ai intégré l’entreprise qui m’a accueillie durant les 3 années de mon parcours : OSMOSE, une PME innovante dans le domaine du Génie climatique et Énergétique en milieu industriel située dans les Alpes-Maritimes. Je suis aujourd’hui ingénieur conception et développement après des évolutions de poste en interne.

Selon moi, l’apprentissage est la voie royale pour une réussite optimale, car il permet d’avoir une proximité à la fois avec des experts académiques et des professionnels en entreprise. Pourvoir confronter ses connaissances quasiment en temps réel ou pouvoir interroger nos professeurs sur des points concrets de nos projets en entreprise apporte une force non négligeable pour un démarrage de carrière, en plus de l’accès à un réseau d’Alumni très large et fortement mobilisé.

A propos de MINES ParisTech@MINES_ParisTech

MINES ParisTech, composante de l’Université PSL, forme les ingénieurs capables de relever les défis de demain, des leaders excellents scientifiquement, et internationaux. S’inscrivant dans son plan stratégique, l’École ambitionne d’être un acteur de référence dans les domaines de l’innovation et l’entrepreneuriat, la transition énergétique et les matériaux pour des technologies plus économes, les mathématiques et l’ingénierie numérique pour la transformation de l’industrie, y compris la santé, tout en restant fidèle, depuis sa création en 1783, à ses valeurs de solidarité et d’ouverture vers la société.

Contacts presse MINES ParisTech – Agence Amalthea

Sophie Rousset – srousset@amalthea.fr
Murielle Mazau – mmazau@amalthea.fr