Enseignement supérieur : MINES ParisTech assure la continuité pédagogique

Retours sur la 1ère édition « à distance » du traditionnel Forum Mécatronique annuel

Découvrez tous les communiqués MINES ParisTechParmi les exercices pédagogiques incontournables du cursus ingénieurs de MINES ParisTech – PSL, le Forum Mécatronique réunit chaque année les élèves ingénieurs de 2ième année et les étudiants en BTS de 12 lycées techniques des académies de Paris, Créteil et Versailles. Ils réalisent, ensemble, sur toute l’année scolaire, 12 projets mécatroniques, présentés en fin d’année lors d’un événement commun.

Dans le cadre du plan de continuité pédagogique de l’Ecole, l’édition 2020 du Forum, initialement prévu au cœur de la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, a été convertie, pour la première fois de son histoire, en une édition inédite, car 100% digitale. Les 170 élèves, qui ont terminé leurs projets à distance du fait de la situation sanitaire, ont participé au e-Forum Mécatronique grâce au site Zoom.

“Le Forum Mécatronique est depuis 15 ans un rendez-vous majeur de notre Cycle Ingénieur Civil. Construit dans une logique d’exploration et d’ouverture, il correspond pleinement à la philosophie du nouveau Cycle que nous mettons en œuvre depuis la rentrée 2019. C’est pourquoi, plutôt que de l’annuler en raison de la situation sanitaire, nous avons préféré œuvrer collectivement, enseignants et élèves de MINES ParisTech et des lycées partenaires, pour proposer un format dématérialisé de notre édition 2020.” Matthieu Mazière, Directeur des études, chargé du Cycle Ingénieur Civil à MINES ParisTech

Le Forum Mécatronique a eu lieu en visioconférence, mercredi 27 mai 2020, de 14h00 à 18h00. Les 170 étudiants de MINES ParisTech et les élèves des 12 lycées partenaires ont pu présenter leurs travaux. Chaque projet disposait d’un site web avec un film de présentation et d’une salle Zoom en visioconférence afin d’expliquer leur projet et rencontrer le public.

Cette version inédite dans sa forme du Forum « à distance » a néanmoins permis de confirmer le double objectif de cet exercice pédagogique :

  • Faire appréhender aux étudiants les problématiques associées à la conception et à la fabrication de systèmes techniques intégrant de la mécanique, de l’électronique, de l’automatique et de l’informatique.
  • Sensibiliser les étudiants au travail en équipe, sur un projet long (l’année scolaire), et dans un contexte intégrant une variété de profils et de niveaux de compétences, soit des conditions proches de la réalité industrielle.

“Nous avons réussi, en quelques semaines, à convertir un événement devant réunir plus de 200 étudiants autour de présentations de maquettes, en une édition entièrement numérique, permettant, sur un après-midi, et en s’appuyant sur des démonstrations vidéo et des visioconférences d’apprécier la qualité de chacun des douze projets. Cette année plus que jamais, les participants au Forum Mécatronique ont prouvé leur capacité d’adaptabilité et de créativité, deux qualités qui leur seront utiles au quotidien dans leur futur métier d’ingénieurs. Yvon Gaignebet,” Responsable pédagogique du Forum Mécatronique à MINES ParisTech

Zoom sur les projets présentés

  • Eurobot : Concevoir et construire deux robots capables de se déplacer et d’interagir avec un plateau de jeu complexe. Ce projet est l’occasion de développer et de mettre en pratique des compétences de programmation, de modélisation 3D, de simulation et de conception.
  • Imprimante 3D : Finaliser la structure mécanique et électronique d’une imprimante 3D à 5 axes en partenariat avec l’ENSAD pour la réalisation d’objet d’art de grande taille.
  • Chatronique : Reproduire la voix humaine par déformation d’un conduit buccal, après émission d’un premier son basique par un haut-parleur. Le projet sera amené à servir de banc de test pour des chercheurs.
  • Déconsignatrice : Concevoir et fabriquer une machine permettant de récupérer des emballages consignés des magasins de restauration à emporter.
  • Hydrocontest : Réaliser un bateau rapide et performant pour la course légère Hydrocontest, compétition internationale étudiante qui invite les jeunes talents à réfléchir et à concrétiser leur idée du transport maritime de demain, c’est à dire un transport économique donc écologique, intelligent, innovant.
  • Vector : Développer un véhicule électrique à très faible consommation en vue d’une participation aux concours Shell Eco-Marathon et au Challenge EducEco. Ces concours ont pour objectif la réalisation d’un prototype capable de rouler sur la plus grande distance possible avec l’équivalent d’un litre de carburant.
  • Tricotissage : Designer et construire en partenariat avec l’ENSAD une machine permettant de mettre en œuvre la méthode de création du Tricotissage. Cette nouvelle méthode de création consiste à réaliser, à l’aide d’un fil unique, des enveloppes corporelles imitant les tissus musculaires humain.
  • E-Foil : Dimensionner puis construire un moyen de loisir aquatique. Il s’agit d’une planche de surf motorisée et maintenue au-dessus de l’eau par un foil.
  • Eye Pilot : Concevoir et réaliser le prototype d’un fauteuil roulant piloté par le mouvement des yeux.
  • Extrusion plastique : En partenariat avec l’ENSAD, faire de l’impression 3Dde meubles avec comme matériau un plastique recyclé rendu granuleux et brut par la présence de poudres de diamètre variable.
  • VoliOne : Réaliser un dirigeable autonome, en combinant l’hydrogène et l’hélium dans une structure sécurisée.
  • SunRise : Reproduire, la manière la plus réaliste possible, en utilisant la technologie d’un robot à câbles, de, les effets du soleil et de son mouvement sur la thermique d’un bâtiment.

Pour plus d’informations : vidéos des projets Mécatronique 2020

Contacts presse MINES ParisTech – Agence Amalthea

Murielle Mazau – mmazau@amalthea.fr
Sophie Rousset – srousset@amalthea.fr

A propos de MINES ParisTech www.minesparistech.psl.eu@MINES_ParisTech

MINES ParisTech, composante de l’Université PSL, forme les ingénieurs capables de relever les défis de demain, des leaders excellents scientifiquement, et internationaux. S’inscrivant dans son plan stratégique, l’École ambitionne d’être un acteur de référence dans les domaines de l’innovation et l’entrepreneuriat, la transition énergétique et les matériaux pour des technologies plus économes, les mathématiques et l’ingénierie numérique pour la transformation de l’industrie, y compris la santé, tout en restant fidèle, depuis sa création en 1783, à ses valeurs de solidarité et d’ouverture vers la société.