Un échantillon du musée de Minéralogie de Mines Paris sur Mars !

MINES ParisTech

Découvrez tous les communiqués de presse MINES ParisTechLe musée de Minéralogie de Mines Paris PSL, école d’ingénieurs française, a fourni un échantillon de pyroxène synthétique de sa collection pour prendre place à bord du Rover Perseverance, arrivé sur Mars le 18 février dernier. Précieusement sélectionné pour sa capacité de résistance aux contraintes thermiques et mécaniques d’un tel voyage, cet échantillon a été choisi pour servir d’étalon de mesure tout au long de la mission.

Un échantillon du musée de Minéralogie de Mines Paris sur Mars !Comment ?

En 2016, Violaine Sautter, chercheuse en géologie planétaire française, directrice de recherche au CNRS et au Muséum national d’histoire naturelle, cherchait un échantillon manquant pour « SuperCam », équipement scientifique capable d’identifier la composition chimique des roches, des sols et de l’atmosphère martienne, embarqué sur le Rover Perseverance.

Pourquoi ?

A bord de cet appareil, des échantillons terrestres, triés sur le volet, sont embarqués sur une cible d’étalonnage. Ils ont été préalablement analysés pour connaître leurs caractéristiques, mais ont également dû subir de nombreux tests pour savoir s’ils pouvaient supporter les différentes conditions extrêmes subies lors du trajet Terre-Mars et résister dans le temps.
Sur les neuf échantillons présélectionnés, le pyroxène diopside synthétique 67508 a résisté à toutes les contraintes testées et a ainsi été sélectionné. L’échantillon a été découpé en deux : une partie a été préservée tandis que l’autre est arrivée sur Mars il y a peu.

La pré-sélection au musée a été très délicate. On nous demandait de gros minéraux bien formés … sans espoir de retour ! Même s’il est fréquent que le Musée cède des fragments d’échantillons pour la science, le choix de spécimens se porte normalement sur de petits échantillons peu esthétiques, mais de composition chimique intéressante, et de localité connue. Ici, on nous demandait la Lune pour partir sur Mars ! Mais nous avons accepté de céder cet échantillon pour l’aspect inédit et participons ainsi à cette incroyable aventure scientifique. Le retour n’est pas programmé. Qui sait en 2030…” Didier Nectoux, Directeur du musée de Minéralogie Mines Paris & Eloïse Gaillou, conservatrice au musée de Minéralogie

Venez découvrir un fragment de Mars dans la collection de météorites du musée de Minéralogie.
Entrée par le 60 Boulevard St Michel (75006). Conformément aux dispositions légales en vigueur, à compter du mercredi 21 juillet un Pass sanitaire sera à présenter obligatoirement à l’entrée avec une pièce d’identité.

A propos du musée de Minéralogie

Créé en 1783 et situé au coeur du Quartier Latin (Hôtel Vendôme), au 1er étage des locaux de Mines Paris, le Musée de Minéralogie représente l’une des plus belles collections mondiales de minéralogie et constitue une ressource indispensable pour des recherches fondamentales et appliquées. Elles renferment quelques 100 000 échantillons, principalement des minéraux, mais également des météorites, des gemmes et des roches, avec 4 500 objets en exposition.

A propos de Mines Paris

Mines Paris, composante de l’Université PSL, forme les ingénieurs capables de relever les défis de demain, des leaders excellents scientifiquement, et internationaux. S’inscrivant dans son plan stratégique, l’École ambitionne d’être un acteur de référence dans les domaines de l’innovation et l’entrepreneuriat, la transition énergétique et les matériaux pour des technologies plus économes, les mathématiques et l’ingénierie numérique pour la transformation de l’industrie, y compris la santé, tout en restant fidèle, depuis sa création en 1783, à ses valeurs de solidarité et d’ouverture vers la société.

Contacts presse Mines Paris – Agence Amalthea

Sophie Rousset – srousset@amalthea.fr & Murielle Mazau – mmazau@amalthea.fr