Le site Mines Paris-PSL de Sophia Antipolis rebaptisé Campus Pierre Laffitte

MINES ParisTech

Mines Paris-PSLDécouvrez tous les communiqués MINES Paris-PSL, grande école d’ingénieurs française, rebaptise son site de Sophia Antipolis en « Campus Pierre Laffitte », afin de rendre hommage au fondateur de la technopole (1969), ingénieur du Corps des Mines, ancien directeur de l’École (1972-1984), créateur d’ARMINES et sénateur des Alpes Maritimes (1985-2005), décédé en juillet dernier.

A cette occasion, une plaque commémorative a été installée en son honneur à l’entrée du campus. Les lauréats de la 5ème édition du Prix qui porte son nom ont été dévoilés. Et Les Presses des Mines, maison d’édition de l’École, publient quant à elles, les mémoires de Pierre Laffitte : « L’action est la sœur du rêve ».

MINES Paris-PSL : Plaque commémorative en l’honneur de Pierre Laffitte
Plaque commémorative en l’honneur de Pierre Laffitte

Créé en 2017, le Prix Pierre Lafitte récompense les doctorants pour la qualité de leur travail et leur contribution à l’excellence et l’innovation dans les nombreux domaines de la recherche partenariale ayant un impact majeur dans le dynamisme et le renouveau de l’industrie française.

Cette année, 9 candidats ont présenté leurs travaux. A l’issue d’un grand oral, Matheus Brozovic Gariglio, doctorant au Cemef Mines Paris-PSL, remporte le 1er prix et la Médaille Pierre Laffitte 2021, pour ses travaux et sa thèse, sur la répartition de l’énergie stockée dans les microstructures d’alliages de titane biphasés déformés à chaud, intitulée : « Analyse expérimentale des microstructures et modélisation multi-échelle de la déformation à chaud d’alliages de titane ». Le 2ème prix revient à Hind Dadoun (Inria) et le 3ème à Coraline Chartier (Cemef Mines Paris-PSL).

MINES Paris-PSL : les lauréats du Prix Pierre Laffitte 2O21
Lauréats du Prix Pierre Laffitte 2O21 : Hind Dadoun, Matheus Brozovic Gariglio et Coraline Chartier

Focus sur le site Mines Paris de Sophia Antipolis

Créée en 1969, la technopole de Sophia Antipolis rassemble grands groupes et start-up, centres de recherche et organismes de formation, faisant d’elle une référence mondiale en matière d’innovation. Le site Mines Paris de Sophia Antipolis est l’un des 5 campus de l’Ecole Mines Paris, avec Paris, Fontainebleau, Evry, et Palaiseau. Il réunit 67 chercheurs, 134 doctorants et 51 personnels de l’Ecole, à travers :

  • 5 Centres de recherche : Centre de Mise en Forme des Matériaux (CEMEF) ; Centre de Mathématiques Appliquées (CMA) ; Centre de recherche sur les Risques et les Crises (CRC) ; Centre Observation, Impacts, Energie (O.I.E.) ; Centre Procédés, Energies Renouvelables et Systèmes Energétiques (PERSEE).
  • 6 Mastères spécialisés dans des domaines tels que les énergies renouvelables, la maîtrise des risques industriels, l’optimisation des Systèmes Energétiques, …
  • 4 Chaires : INFINITY (méthodes numériques en calcul intensif et mécanique des fluides pour des applications industrielles) ; ANR Safran OPALE (optimisation des superalliages à base nickel polycristallins, par le contrôle de la microstructure issue de la mise en forme) ; DIGIMU (Développement d’un cadre Innovant et Global pour la modélisation des évolutions de MicrostrUctures intervenant lors des procédés de mise en forme des métaux) ; Modélisation Prospective au service du développement durable (développement de modèles de prospective long terme pour aider à la décision sur les enjeux énergie/climat).

Les Presses des Mines publient les mémoires de Pierre Laffitte : « L’action est la sœur du rêve »

Pierre Laffitte livre dans ces mémoires les clés d’un parcours hors normes. Le lecteur découvre une enfance et une jeunesse brillantes, nourries d’art, de science et d’engagement politique ; mais une jeunesse qui a également subi l’épreuve de la guerre. En suivant les grands moments de son parcours, on plonge dans l’histoire de la politique scientifique et technologique française, avec ses grands moments et ses échecs.

MINES Paris-PSL publie les mémoires de Pierre Laffitte

Plus d’informations et extrait / Ouvrage disponible sur demande.

A propos de Mines Paris

Mines Paris, composante de l’Université PSL, forme les ingénieurs capables de relever les défis de demain, des leaders excellents scientifiquement, et internationaux. S’inscrivant dans son plan stratégique, l’École ambitionne d’être un acteur de référence dans les domaines de l’innovation et l’entrepreneuriat, la transition énergétique et les matériaux pour des technologies plus économes, les mathématiques et l’ingénierie numérique pour la transformation de l’industrie, y compris la santé, tout en restant fidèle, depuis sa création en 1783, à ses valeurs de solidarité et d’ouverture vers la société.

Contacts presse Mines Paris – Agence Amalthea

Murielle Mazau – mmazau@amalthea.fr
Sophie Rousset – srousset@amalthea.fr