LogiRep devient structure d’accueil de travail d’intérêt général

Polylogis

Découvrez tous les communiqués de presse PolylogisLa filiale du Groupe Polylogis, a souhaité accueillir et encadrer des personnes condamnées à une peine de travaux d’intérêt général (TIG) afin de contribuer à l’effort national de lutte contre la récidive. Avec cette démarche, LogiRep s’engage à donner du sens à la réponse pénale et à favoriser la réinsertion, tout en valorisant l’utilité sociale de son action de bailleur sur le terrain.

Cette première au sein du Groupe va permettre de proposer trois postes destinés à l’accueil de ces personnes en Seine-Saint-Denis et pourra à terme être dupliquée dans d’autres départements ou filiales de Polylogis.

LogiRep, filiale du Groupe PolylogisUn engagement citoyen

Sensible à l’intérêt des peines de travaux d’intérêt général pour limiter la récidive, permettre d’éviter la prison et favoriser la réinsertion sociale des délinquants, LogiRep a souhaité rejoindre les acteurs de la société civile qui s’impliquent pour accueillir et encadrer les travailleurs concernés.

Sa demande d’habilitation en tant que structure d’accueil s’inscrit dans le prolongement de l’accord national sur l’accueil des TIG dans le secteur HLM, conclu en novembre 2019 entre le ministère de la Justice et l’USH. L’objectif – qui consiste à favoriser, au sein du monde HLM, le développement des actions de prévention, de lutte contre la récidive et de sortie de la délinquance – résonne également avec l’engagement social et citoyen du Groupe.

L’habilitation délivrée à LogiRep par le tribunal de Bobigny est effective pour une durée de 5 ans sur le territoire de Seine-Saint-Denis. Le bailleur, qui gère 88 résidences sur le département, y a ouvert 3 postes pour accueillir des personnes de plus de 16 ans, condamnées à des peines de travail d’intérêt général sur ce territoire.

Un investissement mutuel pour une démarche gagnant-gagnant

Intégrés au sein d’équipes volontaires, les travailleurs seront encadrés et suivis individuellement par un référent dédié chez LogiRep. Les missions qui leur sont confiées revêtent toutes une utilité sociale et visent notamment à l’amélioration du cadre de vie dans les résidences et de la qualité de service aux locataires :

  • travaux d’amélioration de l’environnement et développement durable (entretien des espaces verts, débroussaillage, élagage, reboisement, réparation de dégâts divers) ;
  • travaux d’entretien et de manutention (peinture, maçonnerie, jardinage) ;
  • travaux de rénovation du patrimoine (réfection de bâtiments, nettoyage de graffitis et des parties communes) ;
  • tâches administratives (classement, archivage, recherche documentaire) ;
  • et d’accueil et accompagnement des gardiens (standard téléphonique, renseignements administratifs, aide à l’exécution de démarches administratives).

Le but est multiple : donner du sens à l’exécution de la peine avec des tâches concrètes, faire découvrir le monde de l’entreprise et du logement social aux travailleurs condamnés, leur présenter des perspectives d’insertion sociale et professionnelle, et enfin valoriser la mission du bailleur et favoriser le dialogue avec les locataires.

Jean-Christophe PICHON, Membre du Directoire Polylogis et Directeur général adjoint de LogiRep« Cette démarche, qui nous engage en tant qu’encadrant et responsabilise les personnes condamnées, est un partenariat gagnant-gagnant. Elle valorise le travail des équipes LogiRep et le rôle social du bailleur tout en donnant au travailleur le sentiment d’une utilité concrète, directement mesurable de son action. » Jean-Christophe PICHON, Membre du Directoire et Directeur général adjoint de LogiRep

Les premiers travailleurs sont attendus dans les prochaines semaines. Les équipes de LogiRep réfléchissent d’ores et déjà à la construction de nouveaux partenariats avec les acteurs de la Justice sur les départements de Seine-Maritime et de l’Eure afin de dupliquer l’opération.

Contacts Presse : Agence Amalthea

Sophie Rousset – srousset@amalthea.fr
Violaine Danet – vdanet@amalthea.fr

À propos de LogiRep

Société anonyme d’HLM implantée à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, LogiRep gère plus de 45 000 logements en Île-de-France et en Haute-Normandie. Depuis sa fondation en 1960 par Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction, ami de Le Corbusier et inventeur de l’aménagement du territoire, LogiRep n’a eu de cesse de poursuivre sa mission d’intérêt général en faveur de l’hébergement des personnes défavorisées et des familles. Sa gestion de proximité et son action d’opérateur urbain constituent les points forts de sa stratégie patrimoniale. Elle est aujourd’hui la société mère du Groupe Polylogis, qui gère un patrimoine de 145 000 logements répartis sur 5 régions françaises : Île-de-France, Haute-Normandie, Pays de la Loire, Centre et Languedoc-Roussillon.

Pour plus d’informations sur LogiRep : www.logirep.polylogis.immo

À propos du Groupe Polylogis

Bailleur social indépendant, le Groupe Polylogis est spécialisé dans la construction, la rénovation et l’aménagement de logements, pour les foyers à faibles revenus, les étudiants, les jeunes travailleurs, les personnes âgées ou à mobilité réduite. Réunissant près de 145 000 logements en France, Polylogis compte parmi les principaux acteurs du logement social. Il poursuit la mission d’intérêt général menée, depuis 1960, par sa société mère LogiRep, en privilégiant une gestion de proximité et en investissant en permanence dans la conservation et la modernisation de son patrimoine.

Pour plus d’informations sur le Groupe Polylogis : www.polylogis.immo