Avis d’expert Groupe Elydan : la généralisation du polyéthylène dans les réseaux, une option d’avenir

Par Marc-Antoine Blin, Président du Groupe Elydan

Découvrez tous les communiqués du Groupe ELYDANL’entretien et le renouvellement des réseaux sont aujourd’hui devenus essentiels. Fuites, ruptures, problèmes sanitaires, l’état vieillissant des canalisations en France est inquiétant. Au rythme des investissements mis en place ces dernières années, il faudrait 172 ans pour renouveler les canalisations ! L’ensemble du réseau d’eau potable français représente 1 050 000 km pour une valeur de 300 milliards d’euros. Avec un taux de fuite estimé à 20,7% en 2019*, ce sont environ 1 milliard de m3 par an d’eau traités et perdus dans le réseau.

Marc-Antoine Blin, Président du Groupe ElydanLa baisse du nombre de projets et des appels d’offre, constatée début 2020, à laquelle est venue s’ajouter la crise sanitaire du COVID-19 et le décalage du second tour des élections municipales vont aggraver une situation déjà critique. La France a besoin plus que jamais d’un vaste plan d’investissement dans ses infrastructures.

La plupart des réseaux ont été construits entre 1950 et 1970 ; 40% du réseau a plus de 40 ans aujourd’hui et 20% est encore en fonte grise ou en acier. Avec un taux de renouvellement en augmentation en France depuis 5 ans (0,58%), ce sont environ 1,5 milliards d’euros qui restent à investir par an afin de tenir l’objectif de 1% de renouvellement prévu par le Grenelle de l’Environnement en 2007.

Il est utile de préciser que 20% des français n’ont pas confiance en l’eau du robinet et 47% d’entre eux déclarent boire de l’eau en bouteille tous les jours ou presque. Il faut donc se poser la question du type de canalisation à mettre en place pour répondre aux objectifs de rendement, de préservation de la qualité de l’eau et de pérennité des ouvrages mis en oeuvre.

Une solution pérenne

La solution polyéthylène (PE), reconnue pour sa durabilité de plus de 100 ans, répond au besoin de stabilité du réseau. Le PE permet de travailler des solutions soudées tant au niveau de la distribution que pour les branchements. Le système de canalisation est donc parfaitement homogène (tubes et raccords), auto-buté et étanche. Ce système soudé évite tout risque de déboîtement dû aux mouvements de terrains ou aux coups de bélier.

Le PE, parce qu’il s’agit d’un matériau flexible et robuste, apporte également une garantie de tenue aux ruptures liées aux glissements de terrain. Insensible aux effets de cisaillement, la canalisation PE continue d’assurer son rôle dans les conditions les plus sévères de contraintes mécaniques des sols (gel, dégel, sécheresse, etc.).

Enfin, son inertie chimique confère à ces canalisations une insensibilité totale aux effets de la corrosion et permet donc de s’affranchir de tout risque de fuite ou de rupture liées à ce phénomène bien connu et particulièrement récurrent sur les réseaux actuels. Parce qu’il est incorrodable et moins fragile à mettre en oeuvre que les canalisations en fonte, il est assurément le meilleur choix pour les réseaux d’adduction et de distribution de l’eau potable.

Une solution rentable

Cette solution monolithique soudée permet de réaliser des réseaux 100% étanches, ce qui permet des réductions importantes des coûts de maintenance, sans risque de déboitement et de fuite au niveau des raccordements. Les tubes, robustes et légers, sont faciles à transporter, à manipuler et à installer : le coût de la mise en oeuvre de la solution est ainsi optimisé.

Tant au niveau CAPEX que OPEX, les réseaux PE n’ont pas de concurrent au niveau économique et budgétaire.

Les réseaux déjà posés en France et dans le monde, depuis plus de 60 ans, montrent un retour sur investissement très favorable par l’amoindrissement des taux de fuites et une exploitation simplifiée.

Une contribution importante à la protection de l’environnement

Grâce à sa faculté de réduire le nombre de fuites et d’augmenter les rendements à une valeur proche de 100%, le PE contribue à la protection de la ressource en eau potable, une problématique aujourd’hui de plus en plus prégnante.

Il permet par ailleurs de garantir la neutralité de la canalisation par rapport à l’eau potable. En effet, le PE est insensible à la nature de l’eau potable transportée (PH, dureté). Il préserve ainsi la saveur et la pureté de l’eau transportée, sans migration chimique, transfert de goût ou odeur.

L’activité industrielle de production de ses composants est plus vertueuse que les autres systèmes de canalisations. Grâce à la légèreté des produits, le bilan carbone de l’installation d’une canalisation en PE est meilleur. Le nombre d’engins nécessaires pour le transport et l’installation sur le chantier est réduit.

Les canalisations restent recyclables à 100% ou valorisables à fort potentiel énergétique, et bénéficient d’une faible consommation d’énergie et d’émissions tout au cours de leur cycle de vie. Leur bilan carbone est jusqu’à 4 fois inférieur aux matériaux traditionnels.

En conclusion, les systèmes de canalisation en polyéthylène répondent aux exigences techniques, économiques, normatives et environnementales de la réalisation des réseaux d’adduction d’eau potable.

*Etude copubliée ce 12 décembre par le Bipe, une société d’études économiques et de conseil en stratégie, et la Fédération des entreprises de l’eau (FP2E)

A propos de l’auteur

Marc-Antoine Blin, Président du Groupe ELYDAN A 47 ans, il dirige le groupe depuis 2005. Recruté en 2003 par le groupe finlandais UPONOR (Plasturgie, 6 000 salariés, 1Md Euros CA net, côté à la bourse d’Helsinki), Il réalise deux ans plus tard un MBO sur sa branche industrielle française, spécialiste des solutions pour infrastructures souterraines, redevenue RYB SA en 2005 puis ELYDAN en 2018. Il est également Président du Syndicat des Tubes et Raccords PE PP (STRPE-PP) depuis 2020. Sous son impulsion et grâce à sa politique « centrée Client », la société a vu sa taille multipliée par cinq ces 15 dernières années.

A propos du Groupe Elydan www.elydan.eu

Spécialisé dans la fabrication de produits et solutions polymères pour les infrastructures, réseaux et les bâtiments de demain, le groupe Elydan, industriel français est l’un des principaux acteurs européens de solutions polyéthylène et polypropylène. Le groupe est organisé autour de 2 branches d’activités dédiées : – La branche Infrastructures & Réseaux sous la marque RYB – La branche Bâtiment sous les marques TERRENDIS (Sanitaire Chauffage) et JANO (Electricité) Membre du réseau FrenchFab, le groupe recense : – Six sites de production en France et en Belgique et près de 400 collaborateurs – Une plateforme logistique nationale et une plateforme européenne – Un chiffre d’affaires de plus de 130 millions d’euros – Une présence dans une trentaine de pays – Plus de 200 millions de mètres de tubes, conduits et canalisations produits annuellement