Automatique & Industrie récompensée par General Electric Renewable Energy pour sa technologie d’IA brevetée

Automatique & IndustrieAutomatique et Industrie, PME iséroise spécialisée dans l’ingénierie industrielle et le logiciel en automatisation, a été récompensée à l’occasion du premier Open Innovation Challenge organisé par GE Renewable Energy. Le trophée a été remis par Pascal Radue, Président et CEO, Hydro Solutions at GE Renewable Energy, le 5 décembre dernier dans le cadre du Totem de la French Tech in the Alps de Grenoble.

Automatique & Industrie a été primée dans la catégorie « Machine Learning et Algorithmes » pour sa technologie brevetée TIDEME (Traitement Intelligent des Données Energétiques Manquantes ou Erronées), une solution logicielle utilisant l’Intelligence Artificielle pour détecter et reconstruire automatiquement et sans paramétrage, les données manquantes ou erronées.

Automatique & Industrie récompensée pour sa technologie d’IA brevetée
Régis Ruckert, Directeur d’activités et Matthieu Bourgain, Responsable Solutions Performance Digitale, récompensés au nom d’Automatique & Industrie.

Destinée aux entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la première édition de cet Open Innovation Challenge organisée par GE Renewable Energy en partenariat avec le pôle de compétitivité Minalogic et le cluster Tenerrdis, avait pour objectif d’identifier les PME innovantes du territoire et d’intégrer leurs savoir-faire sur des projets concrets en cours de développement chez GE Renewable Energy. Il a permis de récompenser 6 entreprises sur 6 thématiques stratégiques.

« Les systèmes industriels génèrent de plus en plus de données qui sont stockées mais rarement exploitées. La faute à un manque de qualité des données dans 80% des cas. Notre technologie contribue ainsi concrètement au développement de l’industrie 4.0, mais aussi à la transformation numérique et énergétique des entreprises industrielles » précise Pascal Mioche, Président d’Automatique & Industrie.

TIDEME, une première technologie brevetée et un projet soutenu par l’ADEME

Démarré en 2016 et soutenu par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), le projet TIDEME a permis le développement d’une solution logicielle utilisant l’Intelligence Artificielle pour détecter et reconstruire automatiquement et sans paramétrage, les données manquantes ou erronées, notamment dans le domaine énergétique.

Brevetée depuis novembre 2019, cette solution est basée sur la reconnaissance automatique d’images afin d’identifier des données aberrantes. Cela permet ensuite de mettre en œuvre de nombreuses applications d’amélioration des processus industriels comme l’optimisation des flux, de la qualité et de la consommation énergétique, ou encore la maintenance prédictive.

Elle est également intégrée à l’offre de service IA d’Automatique & Industrie, ainsi que dans la solution logicielle de management de l’énergie CACTUS es labellisé « Energized by Tenerrdis ».

Contact presse – Agence Amalthea

Murielle Mazau – mmazau@amalthea.fr

À propos d’Automatique & Industrie – www.aifrance.com@Automatique AI

Automatique & Industrie (AI) est une PME d’origine iséroise, spécialisée dans la gestion de l’énergie, l’ingénierie industrielle et le logiciel en automatisme. Depuis sa création en 1995, Automatique & Industrie s’est imposée comme un acteur majeur en France et à l’international dans la conception et l’intégration de solutions automatisées complètes et innovantes pour l’industrie et les infrastructures (aéroports, centrales énergétiques, hôpitaux, réseau de transport, réseau d’assainissement…). En croissance constante depuis sa création, Automatique & Industrie s’appuie sur une politique RSE ambitieuse privilégiant le développement du capital humain et consacre plus de 6% de son chiffre d’affaires en R&D.

Automatique & Industrie, dont le siège se situe au cœur de la zone d’activité Centr’Alp à Saint-Jean-De-Moirans, emploie 100 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 9,3 millions d’euros (exercice clos au 30 juin 2019), dont près de 1,3 million d’euros à l’export.