Les solutions Xylem aident le polder des Wateringues, dans le triangle Saint-Omer-Calais-Dunkerque, à se prémunir des inondations

XylemDécouvrez tous les communiqués de presse Xylem, acteur mondial des technologies de l’eau, accompagne depuis plus de 30 ans, l’Institution intercommunale des Wateringues (IIW) dans la gestion de son réseau hydraulique unique en France, comprenant une centaine de stations de relevage dans ses 1 500 km de canaux et de nombreux ouvrages hydrauliques, dont plus de 30 pompes Xylem de grande capacité (grand débit et forte HMT*) réparties sur 10 stations de pompage.

Un système qui va encore se renforcer dans les prochaines années, pour prévenir les conséquences du changement climatique, et continuer de protéger les activités agricoles, les zones urbaines d’activités industrielles et commerciales, et les infrastructures, contre les inondations auxquelles pourrait être confronté ce territoire, ancien delta de l’Aa, au cœur du triangle Saint-Omer-Calais-Dunkerque.

Un territoire géographique complexe, constitué de terres gagnées sur la mer

Xylem - Carte du territoire des Wateringues situé en Flandre maritimeSitué en Flandre maritime, le territoire des Wateringues compte plus de 450 000 habitants, sur environ 100 000 hectares, qui ont la particularité de se situer en dessous du niveau de la mer, à marée haute.

Considéré comme un polder, ce territoire de basse altitude ne per­met l’écoulement des eaux douces à la mer que pendant la marée basse, quand le niveau de la mer est inférieur au niveau d’eau dans les canaux (évacuation gravitaire).

L’efficacité de l’évacuation gravitaire des eaux douces à la mer dépend principalement de l’amplitude des marées.

L’hiver, associé aux pluies et autres conditions météorologiques défavorables (tempête, dépression atmosphérique), apporte un surplus d’eau ne pou­vant pas être stocké dans les canaux sans provoquer de débordements, et l’évacuation gravitaire n’est plus une solution efficace avec les marées « de mortes eaux ». Des stations de pompage de grande capacité permettent donc d’évacuer artificiellement les eaux excédentaires à la mer et d’éviter les inondations.

Un système hydraulique unique en France pour se protéger contre les inondations

Le système des Wateringues comprend des fossés et des canaux qui communiquent entre eux par de multiples ouvrages, pompes, vannes, écluses, siphons, afin de réguler le niveau des eaux de surface et, en cas de besoin, d’évacuer les excédents à la mer en s’affranchissant des marées hautes, grâce à des stations de pompage.

Xylem - Station de pompage des Pierrettes à Calais
La Station de pompage des Pierrettes à Calais

Equipées par des pompes de grand débit (5m3/s), dont l’installation et la maintenance sont assurés par Xylem depuis plus de 30 ans, les stations de pompage situées le long du territoire des Wateringues permettent :

  • D’assurer un débit de plus de 100 m3/s de pompage à la mer,
  • D’évacuer 50% des eaux par pompage en période de crue.

La situation hydraulique de ce territoire demandant une vigilance de chaque instant, un système de centralisation permet en complément de collecter et de dif­fuser en temps réel des données sur la situation hydraulique (pluviomé­trie, débit des cours d’eau, niveaux d’eau de la mer et dans les canaux) et le fonctionnement des ouvrages (pompes, vannes) de l’ensemble du territoire.

« Ces dernières années, les ouvrages et ouvertures des portes à la mer permettaient d’évacuer 90% des eaux, et les stations de pompage prenaient le relai pour les 10% restant, soient environ 500 heures par an.

Mais les effets attendus du changement climatique, avec notamment les pluies hivernales plus importantes, et l’élévation du niveau de la mer, nous laissent penser que la pression sur les équipements va s’intensifier dans les prochaines années, avec une utilisation accrue des stations de pompage.

Nous réfléchissons donc, avec les acteurs du territoire et les acteurs de l’eau comme Xylem, à définir de nouvelles stratégies et à installer de nouveaux systèmes qui nous permettraient d’améliorer le dispositif de protection contre les inondations, la submersion marine, mais aussi de faire face à la raréfaction de la ressource en eau en été, en s’appuyant sur une technologie et des services de pointe, avec des systèmes de surveillance optimisés. » Philippe Parent, Directeur de l’Institution des Wateringues

Découvrez la vidéo sur le territoire des Wateringues

*HMT : Hauteur manométrique totale / pression totale que doit fournir une pompe

Contact Presse – Agence Amalthea

Coradine Sersiron – csersiron@amalthea.fr

A propos des Wateringues

L’Institution intercommunale des Wateringues ou IIW est un syndicat mixte fermé, crée en 1976, par les Départements du Nord et du Pas de Calais, et transformé par la loi MATPAM en 2016, regroupant 6 intercommunalités dans le triangle Saint-Omer, Calais, Dunkerque. Il a pour objet la gestion des ouvrages d’évacuations des eaux et la mise hors d’eau d’un territoire d’une superficie d’environ 1 000 km2.

À propos de Xylem – www.xylem.com/fr-fr

Xylem (XYL) est un leader mondial dans le secteur des technologies de l’eau, engagé dans le développement de solutions novatrices pour apporter des réponses aux défis les plus critiques de l’eau. Les produits et services de l’entreprise permettent de transporter, traiter, analyser, surveiller et restituer l’eau dans l’environnement naturel pour des secteurs variés tels que les collectivités locales, le bâtiment, l’industrie et l’agriculture. Xylem offre également un portefeuille de solutions de premier plan comprenant des compteurs intelligents, des réseaux de communication et des technologies d’analyse avancée pour les infrastructures de l’eau, du gaz et de l’électricité. Les quelque 16 000 employés de l’entreprise possèdent une grande expertise et se focalisent sur l’identification de solutions complètes et durables. Xylem, dont le siège est situé à Rye Brook (New York), a réalisé un chiffre d’affaires de 5,25 milliards d’US$ en 2019 et opère dans plus de 150 pays avec de nombreuses marques de produits leaders sur le marché.