Avis d’expert Xylem : lingettes dans les canalisations, cet effet pervers de la crise sanitaire qui menace nos réseaux d’eau

Découvrez tous les communiqués de presse XylemPar Géraud de Saint Exupery, Président Directeur Général Xylem* France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas

Géraud de Saint Exupery, Président Directeur Général Xylem FranceLa pandémie de Covid-19 nous pousse à revoir nos réflexes sanitaires pour nous prémunir, nous et notre entourage, du virus. Respect des gestes barrières, lavage de main plus fréquent, port du masque dans les lieux publics, … mais également utilisation décuplée de lingettes désinfectantes jetables, qui trop souvent, se retrouvent dans nos canalisations d’eau. Focus sur cet effet pervers de la crise sanitaire, qui menace nos réseaux d’eau.

Les lingettes, bêtes noires des canalisations

Les français sont en temps normal de grands consommateurs de lingettes nettoyantes, pour le ménage ou la toilette, avec 233 lingettes utilisées par seconde dans les foyers français, soit plus de 7,3 milliards par an.
Au total, ce sont près de 47 000 tonnes de lingettes par an, qui finissent bien trop souvent dans les toilettes. Et, contrairement à ce que l’on peut croire, ces lingettes ne sont pas biodégradables, et mettent plus de 3 mois à se dissoudre.

Une fois dans les tuyaux, elles accrochent les matières qui se figent dans leur tissu, gonflent, et forment de réelles obstructions qui mettent à mal les réseaux, canalisations, et systèmes de pompage. Résultats : des refoulements d’égouts vers les branchements des particuliers, des débordements en milieu naturel et des arrêts de systèmes d’assainissement qui souvent donnent lieu à des réparations coûteuses.

Et in fine, une augmentation du coût d’exploitation des systèmes d’assainissement. Chaque année, les colmatages de lingettes coûtent ainsi près de 161 millions d’euros aux collectivités, un surcoût qui a nécessairement un impact sur le prix de l’eau potable.

Une multiplication des interventions depuis le confinement

La crise sanitaire actuelle induit une augmentation massive de l’utilisation de lingettes, que ce soit à domicile ou sur les lieux de travail, et en fait un sujet majeur pour les gestionnaires de réseaux d’eau, d’autant plus dans cette période, où les agents des services d’assainissement ont dû se concentrer sur des missions essentielles à la continuité du service.

Rien que dans les dernières semaines par exemple, cinq tonnes de lingettes ont été retrouvées dans les canalisations du Grand Nancy, alors qu’à Grenoble, les interventions de nettoyage des réseaux d’assainissement ont augmenté de 25 % pendant le confinement.

Pour répondre à cette problématique, collectivités et industriels se mobilisent. Les premiers mettent en place des dispositifs de sensibilisation des usagers, à l’instar de la récente campagne d’affichage « Pas de lingettes dans les toilettes » de l’agglomération d’Orléans Val de Loire. Les seconds, comme Xylem, déploient des solutions « intelligentes », c’est-à-dire, associant technologies de pointe et données terrain, pour répondre présents en 4 dimensions : surveiller / détecter / prévenir / réparer.

Dans cette perspective, les systèmes de pompage alliés à l’analyse de données pour la maintenance préventive, peuvent permettre aux collectivités de réduire les colmatages de leurs réseaux, en garantissant des interventions programmées, et faire des économies sur les coûts d’intervention, de nettoyage et d’entretien. Et ainsi se concentrer, en cette période particulière, sur leur coeur de mission : distribuer de manière fiable et sécurisée l’eau potable à l’ensemble de leurs usagers.

Sources des chiffres :
https://www.environnement-magazine.fr/eau/article/2020/03/30/128165/video-enerve-les-lingettes-deteriorent-lessystemes-assainissement 
https://www.planetoscope.com/hygiene-beaute/71-nombre-de-lingettes-utilisees-et-jetees-par-les-foyers-en-france.html

À propos de Xylem – www.xylem.com

Xylem (XYL) est un leader mondial dans le secteur des technologies de l’eau, engagé dans le développement de solutions novatrices pour apporter des réponses aux défis les plus critiques de l’eau. Les produits et services de l’entreprise permettent de transporter, traiter, analyser, surveiller et restituer l’eau dans l’environnement naturel pour des secteurs variés tels que les collectivités locales, le bâtiment, l’industrie et l’agriculture. Xylem offre également un portefeuille de solutions de premier plan comprenant des compteurs intelligents, des réseaux de communication et des technologies d’analyse avancée pour les infrastructures de l’eau, du gaz et de l’électricité. Les quelque 16 000 employés de l’entreprise possèdent une grande expertise et se focalisent sur l’identification de solutions complètes et durables. Xylem, dont le siège est situé à Rye Brook (New York), a réalisé un chiffre d’affaires de 5,25 milliards d’US$ en 2019 et opère dans plus de 150 pays avec de nombreuses marques de produits leaders sur le marché.