Lyon Rhône H2V affiche son ambition en faveur du déploiement de l’Hydrogène Vert pour les usages industriels

VDLC

Le nouveau consortium public-privé, constitué de la Métropole de Lyon et d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie, est candidat à l’Appel à Projet « Ecosystèmes territoriaux hydrogène » de l’ADEME

Découvrez tous les communiqués de presse de Lyon Vallée de la ChimieEn réponse à l’Appel à Projet « Écosystèmes territoriaux hydrogène », lancé par l’ADEME fin 2020 pour aider des investissements dans des écosystèmes qui associent infrastructures de production/distribution d’hydrogène, et usages de l’hydrogène ; la Métropole de Lyon et une dizaine de partenaires industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie, créent le consortium Lyon Rhône H2V1.

Objectif : constituer un cadre fédérateur permettant de rassembler l’ensemble de l’écosystème métropolitain engagé dans la décarbonation industrielle via des projets de production, distribution et consommation d’hydrogène vert.

« À travers ce projet, la Métropole de Lyon et ses partenaires font le choix audacieux et volontariste de se concentrer sur les usages industriels de l’hydrogène, dans la continuité de la transformation engagée depuis plusieurs années sur la plateforme industrielle Lyon Vallée de la Chimie, qui consomme aujourd’hui plus de 50 t/j d’hydrogène conventionnel.

L’ambition de ce consortium s’inscrit par ailleurs pleinement dans la trajectoire de décarbonation du territoire prévue dans le Schéma Directeur des Énergies et le Plan Climat Air Energie Territorial approuvés en 2019, et conforte la Métropole de Lyon dans sa stratégie autour de l’hydrogène vert2. » Emeline Baume, Vice-Présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’Economie

L’écosystème regroupé au sein de Lyon Rhône H2V se donne pour objectif à travers cette première réponse, réalisée avec l’accompagnement du pôle de compétitivité AXELERA, de structurer la démarche du territoire pour coordonner l’émergence de la filière hydrogène vert ; et soutenir la réalisation de projets concrets, en cohérence avec les politiques publiques de transition écologique, en lien avec la feuille de route hydrogène de la Région Auvergne Rhône Alpes, centrée sur les usages mobilités.

Cette réponse collective se focalise ainsi sur trois approches :

  • Coordonner les acteurs de la filière en local pour favoriser l’émergence de la filière hydrogène vert sur le territoire et ainsi apporter des solutions concrètes aux utilisateurs industriels à l’échelle de la plateforme industrielle Lyon Vallée de la Chimie.
  • Soutenir des projets industriels de production et/ou stockage d’hydrogène vert ainsi que des projets d’hydrogénoducs pour des usages industriels, en priorité via une labellisation des projets portés par des tiers. Cette labellisation constitue un engagement réciproque entre la Métropole de Lyon (qui apportera une aide technique et financière aux porteurs de projet) et les acteurs de la filière hydrogène, qui s’engagent à développer des solutions d’hydrogène vert principalement dimensionnées pour les usages industriels.
  • Expérimenter et convertir dans le temps une partie des flottes de véhicules en lien avec les politiques publiques, notamment les bennes à ordures ménagères, opérées en régie, mais également dans le cadre d’échanges avec les prestataires de collecte. Ce dernier volet sera adressé dans le dossier réponse de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’hydrogène vert sur la plateforme Lyon Vallée de la Chimie, déjà une réalité

  • Air Liquide: producteur et fournisseur historique d’hydrogène pour des usages industriels, fortement engagé aux côtés des industriels et de la Métropole de Lyon pour la distribution d’ici 2025 d’hydrogène décarboné.
  • CNR & ENGIE : projet d’unité d’électrolyseur à horizon 2024 pour la fabrication d’hydrogène vert à partir de l’énergie renouvelable produite par le barrage hydroélectrique de Pierre-Bénite.
  • Domo : principal consommateur industriel de la plateforme Lyon Vallée de la chimie, engagé dans une trajectoire décarbonée.
  • Symbio : projet de construction d’une usine et d’un centre de R&D pour la fabrication de piles à combustible hydrogène sur la plateforme Lyon Vallée de la Chimie.

1. Les partenaires du consortium Lyon Rhône H2V :


2. Hydrogène vert : produit à partir d’énergie renouvelable

CONTACTS PRESSE Agence Amalthea

Coradine Sersiron – csersiron@amalthea.fr