VALGO, acteur de référence de l’environnement s’affirme en Europe du Sud-Est

ValgoCette ETI française, qui connait un important développement en France et à l’international, signe un contrat de 22 millions d’euros avec l’Etat du Monténégro.

VALGO, entreprise spécialisée dans la dépollution des sols et la revitalisation des friches industrielles, annonce la signature d’un contrat de près de deux ans avec l’Etat du Monténégro, pour la dépollution du chantier naval de Bijela.

Ce projet de 22 millions d’euros, piloté par le Ministère de l’environnement Monténégrin et soutenu par la Banque Mondiale, confirme les ambitions à l’international de VALGO et sa volonté d’implanter des filiales à l’étranger tout au long de l’année.

Plus gros chantier naval d’entretien et de réparation du Monténégro, le site industriel de Bijela est aujourd’hui en cours de reconversion, dans le cadre d’un projet touristique visant à renforcer l’attractivité de la baie de Kotor.

Suite à un appel d’offre international de l’Etat du Monténégro et avec le support financier de la Banque Mondiale, VALGO a été choisi pour prendre en charge le décommissionnement et la dépollution du site.

Avec plus de 150 000 tonnes de matériaux à traiter (sols, grenailles et déchets divers) sur une surface d’environ 12 000 m2, ce projet s’appuie sur le savoir-faire de VALGO en matière d’analyse fine des sols pollués et de traitement de déchets sensibles comme les dérivés d’hydrocarbures, les métaux, ou encore l’amiante.

Le chantier démarrera en juin 2018 pour une durée de 21 mois, et mobilisera une équipe de 35 personnes, parmi lesquels des experts VALGO et des salariés monténégrins de sociétés locales formés par l’entreprise sur le site. Cette formation suivra l’approche de VALGO visant à promouvoir des synergies avec l’ensemble des acteurs du territoire tout en favorisant l’emploi local.

« Ce projet offre à VALGO une opportunité majeure de s’installer de manière durable en Europe du Sud-Est, via sa filiale basée au Monténégro, et de créer, en partenariat avec les acteurs locaux, une dynamique pérenne, au service de l’environnement. Ce contrat confirme le développement de VALGO à l’international et permet de réaffirmer l’ambition du groupe VALGO d’atteindre 100 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2020 ». François Bouché, Président Directeur Général de Valgo