3 entreprises du réseau AXELERA lauréates pour la phase 2 du dispositif Instrument PME

ViewpointAxelera, EFS, ECOAT, 3 entreprises adhérentes au réseau AXELERA, le pôle de compétitivité français de référence des filières chimie-environnement, ont été sélectionnées pour la phase 2 d’Instrument PME. Ce dispositif européen accompagne les entreprises les plus innovantes dans leur développement à l’international. En 2019, ce sont 6 entreprises membres du réseau AXELERA qui en ont bénéficié.

Au mois d’avril, 4 PME du réseau ont accédé à la phase 1 du dispositif européen Instrument PME. Aujourd’hui, 3 sont lauréates pour la phase 2, leur permettant ainsi d’obtenir un accompagnement pour le développement de la R&D, une première application commerciale et une subvention entre 0,5 et 2,5 millions d’euros.

« Nous sommes très fiers de voir les entreprises de notre réseau accéder à des financements européens pour le développement de leur activité dans le cadre de ce programme extrêmement compétitif. Cela prouve la grande capacité d’innovation de ces entreprises et leur ambition à se développer, croître et s’internationaliser. Pour AXELERA, c’est une nouvelle occasion de projeter le pôle et ses adhérents vers des opportunités de financement à l’Europe et de renforcer son engagement auprès des acteurs du réseau et des filières chimie-environnement. » Cécile Barrère-Tricca, Présidente d’AXELERA

3 PME adhérentes du pôle, lauréates de la phase 2

  • VIEWPOINT – PME spécialisée dans l’instrumentation de laboratoire pour le contrôle de la qualité de l’eau par utilisation de bio-indicateurs. Projet TOXMATE : station de bio-surveillance en ligne, permettant de mesurer en temps réel la qualité toxique des eaux de rejets, et de déceler une dégradation de la qualité toxique d’une eau due à la présence de micropolluants dans un laps de temps très court, offrant ainsi un nouveau levier d’aide à la décision pour les autorités publiques et les gestionnaires de l’eau.
  • EFS* – PME spécialisée dans la conception et la production d’équipements électromécaniques et électroniques pour la collecte et l’analyse de données pour la prise de décision. Projet Intégral Probe : sonde d’analyse continue de la qualité de l’eau potable, pouvant être facilement installée en différents points des réseaux de distribution pour assurer une surveillance temps réel. Cette sonde met en œuvre des technologies très innovantes développées par la R&D d’EFS.
  • ECOAT – PME spécialisée dans le développement de polymères durables pour le secteur des peintures et revêtements. Projet Woody Wood Pickering : l’innovation Ecoat repose principalement sur l’utilisation d’une émulsion brevetée : la technologie de Pickering. Cette technologie permet l’utilisation de particules solides issues de la biomasse végétale (nanocristaux de cellulose) sans dégager aucun composé organique volatile (COV) et de remplacer les agents tensioactifs pour de meilleurs résultats et une réduction des coûts ouvrant ainsi l’espace aux produits à base de polymères alkydes.

* Focus sur le projet Integral Probe

Le projet « Integral Probe » consiste à mettre sur le marché une sonde d’analyse continue de la qualité de l’eau potable, pouvant être facilement installée en différents points des réseaux de distribution pour assurer une surveillance temps réel. Cette sonde met en œuvre des technologies très innovantes développées par la R&D d’EFS.

EFS a reçu une subvention de 1,4 M€ de la part de la Commission européenne dans le cadre du « Instrument PME – Horizon 2020 » réservé aux PME porteuses de projet à fort potentiel. Le financement servira à finaliser le développement de la sonde, l’industrialisation et la mise sur le marché dans 2 ans.

Plus de 2 000 projets candidats avaient été soumis à cette session de sélection et seuls 94 ont finalement été financés dont le projet « Integral Probe » d’EFS.

« Pour nous, cette aide de la Commission Européenne est un témoignage concret de son engagement pour soutenir l’industrie innovante qui contribue à l’amélioration sociétale et environnementale. La solution Integral Probe, sonde de mesure connectée et autonome, est la mise en œuvre de toutes les technologies maîtrisées par EFS comme les capteurs, l’optique, le micro-fluidique, la miniaturisation électronique et mécanique, les objets connectés ou l’autonomie énergétique. Elle se distingue par la précision des mesures avec un prix compétitif. » Pierre Freyermuth, Responsable de la R&D

Rappel des étapes

Instrument PME est un dispositif lancé par la commission européenne en 2014 dans le cadre de H2020 et destiné à accorder des financements aux PME présentant un projet innovant et une ambition de se développer et de s’internationaliser. Le dispositif permet aux entreprises sélectionnées de bénéficier d’un accompagnement spécifique en fonction du degré de maturité de leur projet.

  • Phase 1 – Evaluation et étude de faisabilité : la commission accorde une subvention jusqu’à 50 000 euros au projet démontrant la viabilité d’un marché potentiel,
  • Phase 2 – R&D et prototypage : une subvention de 0,5 à 2 millions d’euros peut être versée pour une première application commerciale du projet,
  • Phase 3 – Commercialisation : un accompagnement à la commercialisation par un réseau de professionnels européens financé par la Commission ou en fonds propres.

Contacts presse – Amalthea

Marie-Laure Martinot – mlmartinot@amalthea.fr

A propos d’AXELERA

AXELERA est le pôle de référence des filières chimie-environnement pour une société durable. Il accompagne, en France et à l’international, le développement et l’innovation des acteurs impliqués dans la gestion maîtrisée de la matière et des ressources environnementales, pour un développement durable des territoires.

AXELERA s’engage à développer une chimie de solutions pour l’industrie et les territoires, des procédés compétitifs éco-efficients, des technologies pour préserver et restaurer les ressources naturelles, une gestion circulaire des différentes matières, de l’eau, de l’air, des sols et de l’énergie.

AXELERA conforte son ancrage régional en Auvergne-Rhône-Alpes tout en déployant son action à l’échelle nationale et internationale, et en se projetant vers les opportunités de financement à l’Europe. Il vise 500 adhérents en 2022.