COVID19, ce que nous a appris la crise : la vision de LAVOIX, acteur européen majeur du secteur de la Propriété Intellectuelle

Découvrez tous les communiqués LAVOIXPhilippe Blot, Président LAVOIX

1- Qu’est-ce qu’a fondamentalement changé pour votre entreprise la crise du COVID-19 ?

Philippe Blot, Président du cabinet LAVOIX
Philippe Blot, Président du cabinet LAVOIX

C’est avant tout la validation d’une stratégie globale d’entreprise mise en œuvre par LAVOIX bien avant cette crise sanitaire.

Depuis le 16 mars, notre plan de continuité d’activité est activé avec plus de 200 collaborateurs en télétravail (98,5 %) et qui le resteront au moins jusqu’au 6 juillet. Nous proposerons ensuite aux collaborateurs une reprise alternée jusqu’au mois de septembre ceci pour des raisons sanitaires et afin de limiter les déplacements de nos équipes. Il permet de garantir à l’ensemble de nos clients le même niveau de service qu’avant la crise et à nos collaborateurs d’exercer leur activité avec le minimum de risques pour leur santé.

Cette continuité de service est rendue possible grâce à une panoplie d’outils de télétravail mis en place pour l’ensemble des collaborateurs. Elle s’appuie sur une politique de dématérialisation réelle de tous les dossiers, achevée depuis plusieurs années.

Pour nos clients, une gamme d’outils dématérialisés sont mis à disposition, comme notamment IP DATA², qui assure un service en ligne de gestion de leur portefeuille de propriété intellectuelle ou une nouvelle offre de lutte contre la contrefaçon assurant une veille 24h sur 24 sur des principales places de marchés électroniques.

Nos clients et salariés bénéficient donc des choix passés qui à l’époque pouvaient paraitre audacieux.

2- Que pensez-vous mettre concrètement en œuvre à partir du 11 mai au niveau de vos collaborateurs, vos clients et vos prospects ?

Comme je l’indiquais précédemment, la nature de notre métier et son évolution, tant au niveau de sa méthodologie et de son caractère international, nous avait déjà conduit à dématérialiser totalement notre activité et à mettre en place des outils de communication performants, notamment pour échanger avec nos collaborateurs, nos clients, les Offices de Propriété Intellectuelle et nos correspondants partout dans le monde.

Nous continuerons d’ailleurs à investir massivement, pour améliorer ces outils numériques et rendre nos services toujours plus performants.

Nous restons toutefois persuadés que le travail sur site des équipes reste indispensable au relationnel afin de favoriser les échanges, pour permettre de répondre aux nouveaux défis.

3- Comment voyez-vous l’évolution de votre métier à court et long terme ?

Le COVID favorisera les acteurs résilients qui auront montré leur capacité à assurer leur mission auprès des clients pendant cette crise. Cette capacité à faire face, la nécessité de travailler avec des structures pérennes et fiables, pouvant opérer en toutes circonstances est plus que jamais déterminante pour les entreprises et nos clients.

C’est particulièrement le cas pour un activité comme la propriété intellectuelle qui est et restera un outil stratégique pour beaucoup d’entreprises.

Il conviendra par ailleurs de travailler sur l’optimisation des portefeuilles de nos clients et de les accompagner dans la valorisation de leurs actifs PI, ceci pour les faire bénéficier prioritairement des fruits de la reprise de l’activité économique.

A propos de LAVOIX

Présent sur l’ensemble du territoire français, avec des bureaux à Paris, Lyon, Rennes, Lille, Toulouse, Grenoble, Nantes et Nice, l’entreprise rayonne également à l’international, notamment à Munich en Allemagne, Milan en Italie et au Luxembourg, et bénéficie d’un réseau de correspondants établis dans 170 pays. En 2018, LAVOIX a protégé par brevet plus de 1 000 nouvelles inventions, et est également leader en France sur les dépôts de demandes internationales de brevets PCT avec plus de 400 demandes par an. La société assure également la gestion de plus de 30 000 marques.