Parlez-vous RP ?

Du médecin au chef de chantier et de l’avocat au pâtissier, chaque métier a son jargon.

Pour qui, comme moi, baigne dans le monde de l’innovation, le dictionnaire qu’il faut maitriser, c’est celui de la novlangue à la mode start-up, ce savant mélange d’anglicismes en « ing » et de mots valises qui sonnent modernes !

– « Allez, je monte un meeting en confcall sur le projet d’open lab pour booster l’innovation collaborative en mode agile »

– « Mais non, il faut que nous soyons plus disruptifs voyons, organise plutôt un brainstoming à l’occasion du kick-off de teambuilding. On en profitera pour redéfinir les KPI de nos reporting sur le ROI »

Et dans le monde des relations médias, alors, on parle quelle langue ?

Et bien figurez-vous que nous ne dérogeons pas à la règle, et que nous aussi, nous avons notre vocabulaire crypté pour déceler instantanément, qui connaît notre métier de qui le découvre !

En spécialistes du storytelling, nous définissons les éléments de langage et manions l’art du brand content pour rédiger les CP, DP, tribunes libres et autres avis d’experts qui nous permettrons d’obtenir la couverture la plus large. Nous passons par des briefs, des pitchs et des mediatrainings pour que nos clients deviennent de « bons clients » pour les médias. Et nous rendons les RP, « 2.0 », en élargissant nos cibles aux nouveaux influenceurs et en travaillant le SEO de nos clients via des stratégies digitales et du community management sur les réseaux sociaux.

Besoin de comprendre ce que tous ces termes peuvent bien vouloir dire, et surtout, en quoi ils peuvent servir vos stratégies business ? Passez nous voir, nous nous ferons un plaisir d’en discuter en partageant un café !