Amalthea vous met à la page cet été

C’est l’été ! Le temps des vacances pour décompresser, bronzer et pourquoi pas profiter d’un bon livre.

Voici la sélection personnelle de l’équipe Amalthea, à dévorer sans modération où que vous soyez cet été.

Bonnes vacances à tous ! 😉

Julie : Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

Ce premier roman raconte l’amour inconditionnel liant une mère à ses filles, malgré ses fêlures et sa défaillance. Mais l’écriture poétique et sulfureuse de Violaine Huisman porte aussi la voix déchirante d’une femme, une femme avant tout, qui n’a jamais cessé d’affirmer son droit à une vie rêvée, à la liberté.

 

Floriane : La Tresse de Laetitia Colombani

Smita l’Intouchable indienne, Giulia l’artisane sicilienne et Sarah l’avocate canadienne. Trois femmes, trois continents, et trois vies qui tressent une même soif de liberté.

 

Claire : Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

Le gang des rêves raconte l'histoire de Cetta, toute jeune fille sicilienne, débarquant à New York complètement démunie avec son bébé. Avec comme toile de fond le New York des années vingt, la mafia, la prohibition, little italy, … cette sublime fable rappelle l’ambiance d’« Il était une fois en Amérique », à la fois dure et tendre, violente et attachante, brutale et pleine d’espoir.

 

Murielle  : Le soleil des scorta de Laurent Gaudé

Avec une imagination qui semble avoir atteint son apogée, inondée de fraîcheur et poussée par la musicalité d'un style irréprochable, Laurent Gaudé raconte l'existence des Scorta de 1870 à nos jours. Chronique d'une famille qui vivra certes pauvrement, mais dans l'éternel désir « de manger le ciel et de boire les étoiles », Le Soleil des Scorta est une fresque vivante et volcanique.

 

Sophie : Écoute la ville tomber de Kate Tempest

Ils sont jeunes, hésitent entre le cynisme et le besoin éperdu d'utopie. Chacun a des rêves, des aspirations, que la ville nourrit et feint d’encourager pour mieux les broyer. Ce roman résonne des bruits et du rythme de notre époque, dans la prose incandescente de Kate Tempest, star du hip-hop, poétesse et artiste déjà légendaire à 30 ans à peine, admirée par Virginie Despentes, Lola Lafon ou Don DeLillo.

 

Laurent : Est-ce Ainsi que les hommes jugent ? de Mathieu Menegaux

Une journée particulière. Gustavo, père de famille, directeur financier, doit effectuer une présentation importante devant l’état-major de sa multinationale. Des mois de préparation, un tournant pour sa carrière. Au lieu de l’heure de gloire espérée, la police faire irruption à son domicile, à l’aube. Mais comment rétablir la balance de la justice dans un univers gouverné par l’émotion et la recherche immédiate d’un coupable ?

 

Frédérique : L’Amie prodigieuse d’Elena Ferrante

Le premier tome nous plonge à la fin des années 50, dans un quartier napolitain, pauvre, dur et coloré, et dans l’enfance d’Elena et Lila, les deux faces d’une histoire passionnée. Nous suivons les embûches de leurs vies cabossées, illuminées par des fulgurances d’émotions, la force qui pousse leurs envies d’ailleurs, leur attirance pour l’intelligence et la beauté.

 

Coradine : Glacé de Bernard Minier

Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d'une journée glaciale de décembre, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique font une découverte des plus étranges. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l'enquête la plus étrange de toute sa carrière.

 

Marie-Laure : Courrier sud d’Antoine de Saint Exupéry

Jacques Bernis est pilote sur les lignes Latécoère qui transportent le courrier de Toulouse à Casablanca et Dakar. Solitaire, il se réfugie à l'intérieur de sa carlingue pour fuir la vie monotone de ces années d'après-guerre. Un jour, il rencontre Geneviève, celle-ci est mariée. Bernis décide alors de sortir de son cocon, il part avec elle à l'aventure mais l'existence qu'il lui propose ne peut pas lui convenir…

 

Célia : Walden ou La Vie dans les Bois de Henry David Thoreau

Le livre raconte la vie que Thoreau a passée dans une cabane pendant deux ans, deux mois et deux jours, dans la forêt jouxtant l'étang de Walden. Plus d'un siècle plus tard, Walden reste une œuvre phare de la littérature américaine et l'ouvrage fondateur du genre littéraire du nature writing.